Création : De la signalisation routière façon industrielle

J’ai démonté il y a longtemps un appareil (dont je ne sais pas du tout à quoi il pouvait bien servir) qui comportait quelques pièces intéressantes, notamment 3 grosses loupes qui devaient servir de concentrateur de lumière. Ça m’a donné l’idée de les utiliser pour fabriquer un feu rouge, car oui, qui ne rêve pas d’avoir un feu rouge pour sa déco ? Bon d’accord peut être pas tout le monde 🙂

Vu que je n’avais que ces 3 loupes j’ai du fabriquer tout le reste, je suis donc parti sur un style industriel avec de la cornière et des rivets.

D’abord, j’ai commencé par faire le support en fabriquant une boite en contreplaqué et en découpant les trois trous pour les loupes, puis j’ai recouvert les faces avec de la tôle également en découpant les trous pour le devant.

 

 

Ensuite j’ai découpé de la tôle pour faire les capots qui se placeront au-dessus des loupes.

Puis j’ai mis de la cornière en aluminium de 20mm de large dans les angles et j’ai aussi découpé des petites pièces en tôle pliée à 90° pour les placer dans les coins.

Une fois que j’ai fait tout ça, je suis passé à la peinture qui se fait en deux étapes. Il s’agit d’une peinture de la marque V33 pour faire des effets vieillis, ici l’effet “Zinc noirci”, il faut d’abord appliquer une base et ensuite la peinture en question pour donner l’effet.

Ensuite j’ai percé toutes les cornières tous les 5 cm pour pouvoir clouer des clous de tapissier style rivet vieilli.

Après j’ai pu mettre en place les trois loupes et les capots.

Vient ensuite l’étape du câblage électrique, je voulais qu’on puisse allumer ou éteindre chaque feu séparément, j’ai d’abord installé trois vieux interrupteurs à levier sur le côté, récupérés sur un ancien chauffage, puis j’ai installé des douilles et connecté tout ça avec les interrupteurs et le fil.

Pour que les feux éclairent en rouge et en vert comme sur un vrai feu rouge, j’ai rajouté sur les loupes trois coupoles de couleurs en plastique qui viennent également de l’appareil duquel j’avais récupéré les loupes.

Puis, à nouveau un peu de peinture sur les côtés avec une inscription au pochoir “N°1” pour donner un air plus industriel. Et enfin pour finir, j’ai fixé la trappe arrière qui permet d’accéder à l’intérieur.

Et voilà les photos du résultat final :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook Twitter
Portrait

Créations d'objets déco, mobilier et pièces uniques réalisé par un artisan créateur.