Création d’une presse typographique manuelle

Connaissez vous les presses typographique ou “letterpress” en anglais ? Ces machines d’un autre temps servent à imprimer des textes et des illustrations sur du papier, en exerçant une forte pression sur la feuille. Il en existe des manuelles ou des mécanisées, et certaines sont encore utilisées de nos jours car elles permettent, entre autres, un rendu inimitable avec le numérique.

J’ai toujours été intrigué par ces machines et leur fonctionnement. J’avais en tête depuis un certains temps de concevoir une petite presse manuelle pour pouvoir faire quelques essais et m’adonner à ce loisir. Il existe plusieurs types de presses avec des mécanismes plus ou moins complexes. Pour ma part, après avoir effectué mes recherches, je me suis contenté de fabriquer quelque chose d’assez simple en m’inspirant de la Quarto, un modèle de presse horizontal de la marque Anglaise Adana. Pour les dimensions, je suis parti sur une zone de travail utile de 21 par 29,7 cm, soit le format A4.

J’ai réalisé la structure principale avec de la tôle de 5mm d’épaisseur et du tube rectangulaire de 35mm de haut. Le cadre intérieur est également fait avec du tube rectangulaire et ses mesures correspondent au format A4. Pour pouvoir ouvrir et fermer la presse, j’ai fait deux grosses charnières avec du fer rond de 20mm.

Pour pouvoir soulever le couvercle, j’ai réalisé une grosse poignée sur le dessus avec du tube, permettant d’appuyer suffisamment fort au moment de presser. Au dessus des charnières, j’ai également réalisé un système pour faire tenir les feuilles de papier contre la plaque. J’ai finalement dû l’enlever par la suite, car après quelques tests cela empêchait le tampon de marquer correctement. J’ai dû rajouter une épaisseur de caoutchouc entre la feuille et la plaque pour atténuer ce problème. Je devrais donc revoir le système de fixation des feuilles.

Enfin, j’ai peint en noir les différents éléments composant la presse et ajouté au pochoir un lettrage doré de chaque coté avec une police rappelant celle des machines d’antan pour donner un style plus rétro.

Et voilà la presse une fois terminée, ainsi que le genre de rendu que l’on peut obtenir.
Ici je l’avais exposé à l’occasion d’un “salon de la récup” pour lequel j’avais réalisé un tampon en bois de hêtre sur ce thème avec ma fraiseuse à commande numérique.

Une petite vidéo de démonstration :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fringilla ut commodo eleifend elit. id in vulputate, sed libero