La machine à écrire la musique

Une machine pour écrire des notes de musique plutôt que des lettres ? Oui ça existe. En 1936 à San Francisco en Californie, Robert H. Keaton a breveté cette machine qu’il a nommée “The Keaton Music Typewriter”.

Dans les années 1950 elle servait principalement aux éditeurs et professeurs de musique qui voulaient écrire des partitions en grande quantité. Les compositeurs eux, préfèrent écrire la musique à la main. A présent il n’en resterait plus qu’une douzaine en état de fonctionnement dans le monde, une pièce très rare.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.